L'équipe des méchants

Cette série de figurines est basée sur les personnages du film Suicide Squad, adapté des comics DC du même nom. Dans ce film, Amanda Waller tente de recruter plusieurs des pires méchants de l'univers DC au sein d'une organisation gouvernementale ultra secrète. En échange d'une remise de peine, ils acceptent de participer à des missions considérées trop dangereuses pour l'armée américaine. Chacun de ces méchants ont été choisis pour des raisons bien spécifiques, que ce soient leurs capacités physiques, leurs pouvoirs ou leur absence de peur face au danger. Pour s'assure l'obéissance de ces personnes habituellement peu fiables, ils ont placé une puce qui peut exploser à tout moment, à la base de leur crane. Dans les comics, les membres de l'équipe peuvent varier mais dans ce film on retrouve plusieurs des plus célèbres et importants comme Deadshot Harley Quinn, Enchantress ou Killer Croc.

Des figurines très expressives

Pour Suicide Squad, Funko a décidé de créer une série de douze figurines. Les mystery minis, bien que plus petites et un peu moins détaillées, sont aussi souvent plus expressives que les Pop. Et c'est encore une fois le cas ici. On retrouve chacun des personnages de l'équipe une fois ainsi qu'Harley Quinn, Deadshot et Le Joker, dont le rôle dans le film n'est pas bien clair, en deux exemplaires chacun. On retrouve Enchantress avec sa tenue dorée d'inspiration égyptienne, Katana avec son long sabre, Boomerang avec son boomerang, ainsi que Diablo, Rick Flag et Killer Croc dont le motif d''écailles est particulièrement bien représenté. Harley Quinn est représenté avec son mini-short, sa batte de baseball et ses couettes, comme on peut la voir la voir sur toutes les photos promo du film. Celle-ci est particulièrement mignonne et expressive. On la retrouve aussi avec une robe noire et dorée plus habillée. Deadshot est lui représenté avec sa tenue noire et rouge, son fusil et avec ou sans son masque selon les figurines. Enfin, on retrouve le Joker en costume ou torse nu avec tous ses tatouages. Dans les deux cas, son visage de fou est particulièrement expressif.